Les étapes de la création

La méthodologie de création

 

1. LA REFLEXION

Etape 1 : Clarifier ses envies pour préciser ses objectifs

Vous voyez la création d’une structure touristique comme le moyen de créer des recettes supplémentaires et vous aimeriez changer de profession ? Vous possédez un bien immobilier, une dépendance que vous aimeriez mettre en valeur ? vous avez envie de faire découvrir à d’autres votre environnement et vous êtes prêts pour cela à vous investir personnellement ?

Ces différentes motivations impliquent de nombreuses conséquences, notamment en termes de gestion, d’investissement personnel et financier, mais aussi de rentabilité. Les distinguer et les hiérarchiser vous permettra de savoir ce que vous voulez faire, mais surtout, ce que vous ne voulez pas faire !

Etape 2 : S’informer et se former

Il est essentiel que vous poussiez prendre le temps de construire votre culture générale dans le secteur du tourisme : mieux connaître le secteur d’activité, les contraintes règlementaires, l’environnement institutionnel, le marché, les attentes de la clientèle, le territoire etc….

Etape 3 : La rédaction des grandes lignes de son projet
Etape 4 : l’intégration du projet sur son territoire : bilan touristique
Etape 5 : Cibler ses clientèles

Bien connaître les clientèles permet d’adapter vos prestations à leurs besoins Il faut réaliser une étude de marché pour optimiser sa structuration.

Etape 6 : Evaluer ses ressources humaines

Comme toute activité, un projet touristique nécessite des compétences, du temps disponible et un engagement humain.

Etape 7 : Jauger la rentabilité de son activité

Il s’agit d’en savoir plus sur la rentabilité des activités. Une étude de faisabilité économique approfondie permet de vérifier que votre situation financière actuelle supporte vos investissements et les premières années difficile :

▪ Coût des études (étude de marché, étude de faisabilité, ou étude d’opportunité…)

▪ Charge de fonctionnement

▪ Besoin en fonds de roulement

▪ Seuil de rentabilité

▪ Taux de fréquentation minimum vous permettra de couvrir vos charges

Bien connaître les clientèles permet d’adapter vos prestations à leurs besoins Il faut réaliser une étude de marché pour optimiser sa structuration.

 

2. CONSTRUIRE VOTRE PROJET

Cette phase opérationnelle permet la concrétisation de votre projet, de l’idée vous passez à la réalisation. Etablir un dossier de présentation de votre projet sera indispensable pour la banque ou lors d’une demande e subvention par exemples

Un projet de construction, de rénovation, d’extension ou d’aménagement nécessite une réflexion sur le site, les éléments du bâtiments e l’organisation des extérieurs.

Selon les caractéristiques du site, l’implantation des bâtiments recherchera l’endroit privilégié pour bénéficier aux maximums des protections naturelles contre le vent et le soleil.

Afin de préserver et valoriser les richesses patrimoniales. L’appui d’un architecte et d’un paysagiste dans le processus de création et vivement conseiller pour concilier fonctionnalités des lieux et qualité paysagère

Créer des ambiances et des points de vue de qualité font partie des objectifs du travail paysager. Les matériaux naturels apporteront du cachet et de l’authenticité tandis que les végétaux apporteront une coloration

Les stationnements se feront discrets la voiture se faisant oublier, au moins par la vue. Il en va de même pour les équipements comme les points de stockage des déchets ou locaux techniques qui constituent couramment des « taches dans le décor »

 

3. LANCEMENT DE L’ACTIVITE

Se faire connaître est indispensable :

▪ Travailler en réseau avec d’autres,

▪ Etablir un plan de communication numérique,

▪ Créer votre propre site internet, communique sur les réseaux sociaux,

▪ Réaliser des brochures d’après votre clientèle,

▪ Faire des liens entre votre site internet et ceux des partenaires institutionnels.

Il est également possible de travailler avec des tours opérateurs, des agents de voyages réceptifs, qui peuvent inclure dans leurs programmes votre prestations.

L’Ile de la Réunion Tourisme vous propose différentes possibilités afin d’optimiser votre visibilité ! Pour en savoir plus, consultez les offres de la plateforme régionale E tourisme.

Il est important d’être référencé dans les brochures et les sites internet locaux (office de tourisme…)

 

4. EVALUATION ET SUIVI

▪ Mettre ne place des questionnaires pour mesurer la satisfaction des clients et assurer le suivi des plaintes.

▪ Réajuster sa grille tarifaire ou définir une tarification haute saison/basse saison……

▪ Mettre en place des actions promotionnelles sur les périodes de faible fréquentation,

▪ Développer des activités complémentaires.

 

5. ADAPTER SON OFFRE

Une fois votre activité lancée, il est important de faire régulièrement le point sur votre offre pour ne pas être en décalage par rapport aux évolutions du marché. Adapter son offre, c’est s’astreindre à réfléchir à une stratégie de développement c’est-à-dire une programmation dans le temps des actions à mener. Il faut régulièrement travailler sur la communication interne et externe de ses entreprises

 

Besoin d'informations ?

Cellule d'accompagnement aux porteurs de projets

Partager sur